Un producteur de chanvre de Trelawny commence à expédier des huiles de CBD aux États-Unis |  Nouvelles

Un producteur de chanvre de Trelawny commence à expédier des huiles de CBD aux États-Unis | Nouvelles

BUREAU DE L’OUEST:

Un an après avoir inauguré son usine de chanvre de 4 millions de dollars US pour la production d’huile de CBD (cannabidiol), la société Organic Growth Holdings (OGH), basée à Trelawny, a expédié sa première livraison de produits au Delaware aux États-Unis.

«Le premier envoi de cannabidiol extrait de manière organique, dérivé de plantes de chanvre jamaïcain et fabriqué par des mains jamaïcaines, a placé le pays dans une première historique. C’est la première expédition de ce type à quitter le pays », a déclaré Robert Weinstein, président de l’OGH.

Il a déclaré que l’OGH ne faisait face à aucun obstacle bancaire aux États-Unis, une situation que de nombreuses personnes avaient envisagée pourrait menacer les industries émergentes de la ganja et du chanvre de la Jamaïque.

«Contrairement à la ganja, le chanvre n’a aucun problème en ce qui concerne les opérations bancaires. C’est légal aux États-Unis », a noté Weinstein.

Voir la première expédition se dérouler sans accroc a laissé Weinstein assez soulagé.

«Nous avons connu quelques revers, mais nous n’avons jamais perdu de vue notre vision. Le premier envoi était prévu pour juin 2020 », a déclaré Weinstein, qui considère le retard de près de six mois comme des douleurs de démarrage qui ne réapparaîtront probablement pas.

Alors que la production d’huile de CBD bat son plein à la ferme, Weinstein est d’avis qu’une nouvelle fenêtre économique s’est ouverte pour la Jamaïque.

«Le produit interagit avec les récepteurs de la sérotonine, un neurotransmetteur qui fait macérer la pression artérielle, et la sensation de peur et d’anxiété. Cela réduit également la dépression », a déclaré Weinstein. «Il sera disponible dans les rayons des pharmacies et des supermarchés. Les visiteurs de l’île peuvent également faire des achats et le rapporter avec eux. »

OGH a loué 635 acres de terrain à Sugar Company of Jamaica Holdings pour leur projet ambitieux.

Lors de la cérémonie d’inauguration de l’OGH, le ministre de l’Agriculture de l’époque, Audley Shaw, a déclaré qu’il s’attendait à ce que dans quelques années, l’industrie du chanvre / ganja se révèle assez lucrative pour la Jamaïque.

«D’ici 2022, la production des sous-produits du chanvre deviendra une industrie de 6 milliards de dollars», a prédit Shaw.

Editorial@gleanerjm.com