Un guide sur la sécurité du cannabidiol (CBD) pour les professionnels de la santé

Un guide sur la sécurité du cannabidiol (CBD) pour les professionnels de la santé

Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde végétal non enivrant, ou phytocannabinoïde, présent dans le chanvre (Cannabis sativa L avec un seuil de THC inférieur à 0,3 %). Le CBD a une variété de cibles moléculaires qui sont encore en cours d’élucidation, mais elles sont connues pour inclure une activité indirecte au niveau des récepteurs cannabinoïdes au sein du système endocannabinoïde (SEC), ainsi que des cibles en dehors du SCE telles que les sites récepteurs TRPV et 5-HT1A.1

Compte tenu à la fois de la large utilisation du CBD et de sa gamme de cibles moléculaires, il est important que les cliniciens soient conscients de tout potentiel d’interactions avec les médicaments pharmaceutiques sur ordonnance ou en vente libre.

Interactions pharmacocinétiques et pharmacodynamiques

La pharmacocinétique décrit les interactions qui finissent par affecter les taux sériques d’un médicament avec pour résultat que les concentrations du médicament au site d’action sont modifiées. Le potentiel d’interactions pharmacocinétiques augmente lorsque des substances prises ensemble partagent des voies d’absorption, de distribution, de métabolisme ou d’excrétion.

La pharmacodynamie décrit les interactions qui affectent le mécanisme d’action d’un médicament. Dans cette situation, une substance co-administrée avec un médicament peut s’opposer ou augmenter les effets cliniques de ce médicament sans modifier sa concentration sérique. Les données documentant ces types d’interactions pour le CBD sont actuellement limitées. 2

La plupart des études cliniques ont porté sur Epidiolex®, un isolat de CBD approuvé par la FDA pour le traitement de l’épilepsie réfractaire. Les isolats de CBD sont manifestement différents des extraits de chanvre à spectre complet et ils sont utilisés à des doses atypiques ; par exemple, entre 25 et 1 500 mg par jour, la majorité des études allant de 300 à 600 mg par jour.

Enzymes métabolisant le cytochrome P450

Les cytochromes P450 (CYP) sont un supersystème d’enzymes que l’on trouve principalement dans le foie, mais aussi dans les reins, le tractus gastro-intestinal, les poumons et la peau. La plupart des médicaments pharmaceutiques subissent un métabolisme de phase I par les isozymes hépatiques du CYP, suivi de réactions de conjugaison de phase II catalysées par une enzyme hépatique UDP-glucuronosyltransférase (UGT).4,5

Certains nutriments, aliments et herbes sont également métabolisés via les CYP et peuvent avoir des effets délétères sur le métabolisme des médicaments s’ils sont consommés ensemble. Par exemple, plusieurs produits chimiques contenus dans le pamplemousse peuvent inhiber l’isoenzyme CYP3A4 dans le tractus gastro-intestinal, augmentant ainsi la biodisponibilité de certains médicaments pharmaceutiques oraux, entraînant potentiellement des effets indésirables des médicaments.6

Aperçu de la pharmacocinétique du CBD

La pharmacocinétique du CBD est complexe et dépend de la formulation et de la voie d’administration. Les cannabinoïdes en général sont très lipophiles.

Les formulations de CBD à base d’huile ingérable ont une faible solubilité dans l’eau et une absorption imprévisible par le système gastro-intestinal, ce qui entraîne une pharmacocinétique variable (Devinsky et al., 2014). Des études humaines sur le CBD ont montré que la Cmax (mesure de l’absorption, c’est-à-dire la concentration plasmatique maximale mesurée sur une période de temps spécifiée) est dose-dépendante et que le Tmax (temps nécessaire pour atteindre la concentration plasmatique maximale mesurée) se produit généralement en 1 à 4 heures. . La demi-vie moyenne du CBD (temps final pris pour que la concentration plasmatique soit réduite de moitié) s’est avérée être de 1,09 heure après une dose orale unique de 10 mg, de 1,97 heure après une dose de 20 mg et de 2 à 5 jours après prise orale chronique.8

Absorption — L’absorption influence le début de l’action pharmacologique ou physiologique. Le CBD est hautement lipophile et a une faible biodisponibilité après ingestion orale. La biodisponibilité orale est estimée à 6 % seulement en raison d’un métabolisme de premier passage important dans le foie, mais la Cmax est multipliée par 4 à 5 lorsque le CBD est ingéré avec de la nourriture, en particulier un repas riche en graisses.2,11

Distribution — La distribution affecte la durée d’action et est influencée par la liaison aux protéines, c’est-à-dire le degré de présence d’une substance dans la circulation en association avec les protéines plasmatiques. Le CBD est fortement lié aux protéines, avec environ 10 % lié aux globules rouges circulants.

Métabolisme — Le CBD subit un métabolisme hépatique étendu par le CYP1A1, le CYP1A2, le CYP2C9, le CYP2C19, le CYP2D6, le CYP3A4 et le CYP3A5, mais principalement par le CYP3A4, le CYP2C9 et le CYP2C19, trois isozymes qui représentent entre 20 et 70 % de l’activité hépatique totale. 14 Le principal métabolite du CBD, le 7-hydroxy cannabidiol (7-OH-CBD), est ensuite métabolisé en jusqu’à 100 métabolites qui sont ensuite excrétés dans les selles et l’urine.15

Élimination — Une étude portant sur l’administration orale quotidienne répétée de CBD a révélé que la demi-vie d’élimination variait de 2 à 5 jours.16

Interactions potentielles

Des études in vitro et animales montrent que le CBD peut inhiber les isoenzymes P450, en particulier les classes CYP2C et CYP3A,17 mais la pertinence clinique de bon nombre de ces interactions n’est pas toujours apparente.18

Sur près de 800 études dans une revue systématique de 2018 de la pharmacocinétique du CBD chez l’homme, les données de seulement 24 ont été considérées comme appropriées pour tirer des comparaisons et des conclusions quantitatives.8 Les cliniciens doivent également savoir que le CYP2C9 et le CYP2C19 sont très polymorphes, avec à la fois une hyperactivité et une sous-activité. variantes génétiques.19 Les personnes présentant ces polymorphismes peuvent avoir une probabilité accrue de subir des interactions cannabinoïdes-médicaments.

Il a été démontré que le CBD sous forme d’Epidiolex augmente les niveaux de N-desméthylclobazam en induisant l’activité du CYP3A4 et en inhibant l’activité du CYP2C19.21 Une interaction cliniquement significative a également été observée entre le CBD sous la forme d’Epidiolex et l’anticoagulant oral largement utilisé warfarine.22

Impact sur le foie et profil de sécurité

La pharmacocinétique et l’innocuité d’une dose orale unique de 200 mg de CBD sous forme d’Epidiolex ont été évaluées dans une petite étude portant sur des personnes atteintes d’insuffisance hépatique légère à sévère. L’insuffisance hépatique modérée et sévère a diminué la biotransformation, entraînant une exposition accrue au CBD : une exposition 2,5 fois plus importante chez les personnes atteintes d’insuffisance hépatique modérée et une exposition cinq fois plus importante chez les personnes atteintes d’une insuffisance grave par rapport aux sujets ayant une fonction hépatique normale.

La dose de 200 mg de CBD utilisée dans cet essai s’est avérée sûre et bien tolérée chez tous les sujets, mais les chercheurs ont recommandé une dose initiale plus faible et une titration plus lente pour les personnes atteintes d’insuffisance hépatique modérée ou sévère.23

Un examen de 2011 de l’innocuité et des effets secondaires du CBD a rapporté que l’utilisation répétée et des quantités élevées jusqu’à 1 500 mg/jour semblent être bien tolérées chez l’homme.24

Résumé

Étant donné que le CBD subit un métabolisme hépatique important, il existe un potentiel d’interactions médicamenteuses pharmacocinétiques impliquant l’inhibition ou l’induction d’enzymes ou de transporteurs similaires à l’inhibition du métabolisme du clobazam médiée par le CBD.

Une directive de base pour les cliniciens est que si un médicament sur ordonnance ou en vente libre porte un avertissement « pamplemousse » sur l’étiquette, supposez qu’il pourrait y avoir une interaction potentielle avec le CBD.

Il est possible que les extraits de chanvre à spectre complet aient un profil pharmacocinétique et pharmacodynamique plus équilibré que les isolats de CBD qui sont généralement utilisés dans la recherche sur le CBD.

Référenceshttps://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33221931/https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1684/epd.2019.1123https://link.springer.com/chapter/10.1007%2F978 -3-030-45968-0_3https://www.peertechzpublications.com/articles/OJC-3-106.phphttps://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1357272513000654?via%3Dihubhttps:/ /www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3589309/https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1312247/https://www.frontiersin.org/articles/10.3389 /fphar.2018.01365/fullhttps://link.springer.com/article/10.1007/s40262-017-0599-0https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6177698/#bcp13710-bib- 0023https://link.springer.com/article/10.1007/s40263-018-0578-5https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/epi.12631https://www.ncbi.nlm.nih. gov/pmc/articles/PMC2689518/https://www.ingentaconnect.com/content/ben/cdm/2016/00000017/00000003/art000 03https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5576600 /https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1839644/https://link.springer.com/chapter/10.1 007/978-1-59259-710-9_10https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0009279714000842https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3858335/https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3858335/https : //www.mdpi.com/2077-0383/8/7/989/htmhttps://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/epi.13060https://www.ncbi.nlm.nih.gov/ pmc/articles/PMC5789126/https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6618279/https://www.eurekaselect.com/75752/articlehttps://www.liebertpub.com/doi/ 10.1089/can.2016.0034À propos de CBD CLINICTM

Faisant maintenant partie de la famille de marques de confiance de Charlotte’s Web, la marque CBD CLINICTM fournit une toute nouvelle classe de médicaments topiques sans ordonnance pour les professionnels de la santé avec des formulations exclusives qui capturent les meilleurs ingrédients du laboratoire de la nature.

Nos onguents, crèmes et huiles de massage analgésiques ont été développés et sont produits dans une usine de fabrication conforme aux normes OTC, dédiée aux plus hauts niveaux de qualité et de support client.

Plus que de simples produits de premier plan, la marque CBD CLINICTM fournit à sa communauté de professionnels de la santé agréés des ressources de création d’entreprise, afin que les clients des professionnels de la santé prospèrent autant que leurs clients.

En savoir plus sur le Web de Charlotte

La mission du Charlotte’s Web est de libérer les pouvoirs de guérison des plantes avec compassion et science, au profit de la planète et de tous ceux qui y vivent. A Certified B Corp, Charlotte’s Web est connue comme le producteur de l’extrait de chanvre le plus fiable au monde, car elle défend toujours les valeurs qui les ont aidées à être pionnières dans l’industrie du CBD : fabriquer des produits de qualité avec une cohérence inébranlable pour améliorer la vie, naturellement.