Nextleaf Solutions obtient un brevet américain pour un extrait de cannabis et lance des huiles de CBD

Nextleaf Solutions obtient un brevet américain pour un extrait de cannabis et lance des huiles de CBD

Vancouver, Colombie-Britannique – (Newsfile Corp. – 11 janvier 2021) – Nextleaf Solutions Ltd. (CSE: OILS) (OTCQB: OILFF) («Nextleaf», «OILS» ou la «société»), le plus extracteur de cannabis innovant, a annoncé aujourd’hui que l’Office des brevets et des marques des États-Unis avait accordé à la société un brevet pour un processus aboutissant à un concentré de cannabis sans solvant, ajoutant au portefeuille de brevets américain dynamique et en expansion de la société.

La société détient 12 brevets américains délivrés et plus de 60 brevets délivrés dans le monde pour l’extraction, la purification et la livraison de cannabinoïdes.

« La plus grande société de cannabis au monde qui a lancé le premier procès pour contrefaçon de brevet contre une société pharmaceutique multinationale en décembre 2020 démontre la valeur des brevets et de la propriété intellectuelle dans l’industrie du cannabis, similaire à la biotechnologie et aux sciences de la vie », a déclaré Paul Pedersen, PDG de Solutions Nextleaf.

Le dernier brevet américain de Nextleaf couvre un procédé par lequel les trichomes sont fragilisés par exposition à de basses températures et séparés du matériel végétal pendant l’agitation et par une série de filtration. Le résultat est un concentré de hasch à bulles entièrement fondu exclusif, une catégorie de produits qui représente environ 10% du marché du cannabis aux États-Unis. Ce brevet enrichit encore la propriété intellectuelle de la société autour de formats et de technologies de livraison différenciés. OILS commercialise sa propriété intellectuelle au Canada par l’intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive, Nextleaf Labs Ltd. («Nextleaf Labs»), un transformateur de cannabis autorisé en vertu de la Loi sur le cannabis.

«Nous sommes ravis de commencer 2021 avec le deuxième plus grand portefeuille de brevets américains parmi toutes les sociétés de cannabis, et une plate-forme d’extraction validée pour produire un distillat de cannabis à faible coût à partir de l’abondante quantité d’intrants de biomasse du Canada», a déclaré Pedersen. «Avec les résultats des élections américaines de 2020, l’adoption de la loi MORE en décembre et la prise de contrôle du Sénat américain par le Parti démocrate, nous pensons que la légalisation du cannabis aux États-Unis deviendra une réalité d’ici trois ans. Le portefeuille de brevets américains fera de OILS une cible pour les grandes sociétés pharmaceutiques et multinationales de CPG entrant sur le marché des cannabinoïdes après la légalisation américaine. « 

L’histoire continue

Lancement des huiles de CBD au Canada

Nextleaf Labs a livré environ 100 kilos de distillat de CBD à l’une des marques de cannabis les plus vendues au Canada (le «partenaire») au cours du mois de décembre.

«Nous voyons cela comme le début d’un partenariat à long terme, permettant à OILS d’apporter son distillat de CBD de haute pureté sur le marché canadien à un prix avantageux. Avec notre partenaire distribuant des produits CBD de marque dans plus de 1000 points de vente au détail à travers le Canada, et L’avantage concurrentiel de Nextleaf dans la production de distillat de cannabis à bas prix, nous pensons que c’est une opportunité incroyable de monétiser notre technologie brevetée et d’augmenter la production d’huile de CBD », a déclaré le CFO de Nextleaf, Charles Ackerman.

Le fondateur Ryan Ko et le directeur de production Keenan Sindia avec 100 kilos d’huile de distillat de CBD

Pour afficher une version améliorée de cette image, veuillez visiter:
https://orders.newsfilecorp.com/files/5347/71717_b05a1519f4ecf9d9_001full.jpg

L’accord de fourniture en vrac de distillats de cannabis de Nextleaf Labs est conclu avec un producteur autorisé basé en Colombie-Britannique et l’un des plus grands distributeurs de produits du cannabis au Canada. Nextleaf prévoit de continuer à fournir du distillat de CBD au partenaire aux fins de la fabrication de produits à base de CBD, avec la distribution des produits de consommation de marque du partenaire via leurs canaux de vente existants.

À propos de Nextleaf®

OILS est l’extracteur de cannabis le plus innovant au monde, ayant développé le deuxième plus grand portefeuille de brevets américains parmi toutes les sociétés de cannabis. La société vend en gros des huiles de THC et de CBD et fournit des services d’extraction par l’intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive Nextleaf Labs Ltd.L’usine d’extraction automatisée en circuit fermé de la société dans la région métropolitaine de Vancouver a une capacité de conception pour transformer 600 kg par jour de biomasse de cannabis séchée en huiles distillées. Nextleaf Labs détient des licences de Santé Canada pour le traitement standard et la recherche en vertu de la Loi sur le cannabis. La société possède un portefeuille de 12 brevets américains délivrés et plus de 60 brevets délivrés dans le monde pour l’extraction, la purification et la livraison de cannabinoïdes.

Nextleaf Solutions se négocie sous le nom de OILS à la Bourse canadienne des valeurs mobilières, OILFF sur le marché OTCQB aux États-Unis et L0MA à la Bourse de Francfort.

Suivez OILS sur les plateformes de réseaux sociaux: Twitter, LinkedIn, Facebook et Instagram.

www.nextleafsolutions.com

Pour plus d’information veuillez contacter:
Jason McBride
604283-2301 (poste 219)
investisseurs@nextleafsolutions.com

Au nom du conseil d’administration de la société,

Paul Pedersen, PDG

MISE EN GARDE

Certaines déclarations contenues dans ce communiqué de presse constituent des «déclarations prospectives». Toutes les déclarations autres que les déclarations de faits historiques contenues dans ce communiqué de presse, y compris, sans s’y limiter, celles concernant la capacité de la société à capitaliser sur son portefeuille de propriété intellectuelle, la stratégie, les plans, les objectifs, les buts et les cibles de la société, ainsi que toutes déclarations précédées de, suivies par ou qui incluent les mots « croire », « s’attendre », « viser », « avoir l’intention », « planifier », « continuer », « vouloir », « peut », « serait », « anticiper », « estimer », «prévoir», «prédire», «projeter», «rechercher», «devrait» ou des expressions similaires ou négatives de celles-ci sont des déclarations prospectives. Ces déclarations ne sont pas des faits historiques, mais représentent plutôt uniquement les attentes, estimations et projections de la société concernant les événements futurs. Ces déclarations ne sont pas des garanties de performances futures et impliquent des hypothèses, des risques et des incertitudes difficiles à prévoir. Par conséquent, les résultats réels peuvent différer sensiblement de ce qui est exprimé, implicite ou prévu dans ces déclarations prospectives. Les autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels diffèrent considérablement comprennent, sans toutefois s’y limiter, les facteurs de risque décrits dans le rapport de gestion de la société pour le dernier exercice. La direction fournit des déclarations prospectives car elle estime qu’elles fournissent des informations utiles aux investisseurs lors de l’examen de leurs objectifs de placement et met en garde les investisseurs de ne pas se fier indûment aux informations prospectives. Par conséquent, toutes les déclarations prospectives faites dans ce communiqué de presse sont nuancées par ces mises en garde et autres mises en garde ou facteurs contenus dans les présentes, et il ne peut y avoir aucune assurance que les résultats ou développements réels seront réalisés ou, même s’ils sont substantiellement réalisés. , qu’ils auront les conséquences attendues ou des effets sur la Société. Ces déclarations prospectives sont faites à la date du présent communiqué de presse et la Société n’assume aucune obligation de les mettre à jour ou de les réviser pour refléter des informations, des événements ou des circonstances ultérieurs ou autrement, sauf si la loi l’exige. Le CSE n’a pas examiné, approuvé.

Pour consulter la version source de ce communiqué de presse, veuillez visiter https://www.newsfilecorp.com/release/71717