Les bonbons gélifiés au CBD peuvent-ils affecter votre appétit ?

Les bonbons gélifiés au CBD peuvent-ils affecter votre appétit ?

Le CBD ou Cannabidiol est devenu un sujet de recherche fascinant dans le domaine de la médecine alternative. Avec l’évolution des preuves suggérant que le CBD peut avoir de multiples avantages pour la santé, les gens ont été intrigués à adopter les suppléments de CBD comme alternative naturelle aux médicaments conventionnels.

Les extraits de cannabidiol ont un potentiel thérapeutique contre divers troubles psychologiques, des troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson, et même l’épilepsie. Il a des effets antidotes sur les lésions cutanées, les maladies inflammatoires et aussi le diabète. De plus, des études cliniques récentes ont démontré que la consommation de CBD peut également altérer l’appétit. Est-ce vrai? Découvrons-le.

Les bonbons gélifiés au CBD et son effet sur le système endocannabinoïde

Le cannabidiol, en abrégé CBD, est un composant chimique non psychoactif extrait de la plante Cannabis Sativa. C’est l’un des 100 composés (appelés cannabinoïdes) obtenus à partir des plantes de cannabis. Les extraits de CBD sont utilisés pour produire divers compléments de santé tels que des huiles, des teintures, des crèmes, des gélules, des vapes et même des bonbons gélifiés comestibles, grâce à leurs nombreux bienfaits pour la santé. Parmi ces préparations, les bonbons gélifiés au CBD sont devenus très populaires, principalement parce qu’ils sont amusants et délicieux à manger. Nous fabriquons des bonbons au CBD en mélangeant des extraits de CBD à large spectre et du sucre, de la gélatine et des agents aromatisants. Ils servent de remède aux troubles du sommeil, aux troubles névrotiques, ainsi qu’au diabète de type 2. De nos jours, l’hypothèse selon laquelle les bonbons gélifiés au CBD influencent l’appétit et aident à perdre du poids a également accru l’intérêt des gens pour essayer les bonbons gélifiés au chanvre CBD pour l’anxiété au Royaume-Uni.

Des recherches en cours confirment que le CBD est absorbé par la membrane muqueuse de notre tractus gastro-intestinal (c’est-à-dire le tractus gastro-intestinal, qui comprend la bouche, le tube digestif et l’estomac) lorsqu’il est consommé par voie orale. Il stimule le système endocannabinoïde présent dans la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal en se liant à ses deux principaux récepteurs : CB1 et CB2.

Les récepteurs CB1 sont associés aux systèmes nerveux central et périphérique de notre corps. D’autre part, les récepteurs CB2 influencent notre système immunitaire. Lorsque les extraits de phytocannabinoïdes contenus dans les bonbons au CBD pénètrent dans notre corps, ils se lient aux récepteurs CB1 et CB2. Par conséquent, il stimule le système endocannabinoïde (SEC) pour conférer divers effets sur différentes fonctions corporelles vitales. De plus, les experts ont déduit d’études récentes que le SEC peut également avoir un impact sur notre comportement alimentaire. Voyons ce qu’ils ont à dire à ce sujet.

Le système endocannabinoïde et son impact sur votre comportement alimentaire

Les bonbons gélifiés au CBD peuvent-ils affecter votre appétit ?

Deux centres nerveux situés dans l’hypothalamus, une partie du système nerveux central du cerveau, régulent notre comportement alimentaire ; les deux centres nerveux étant l’hypothalamus latéral et l’hypothalamus ventromédial. Lorsqu’il est stimulé par divers stimuli internes (hormones, enzymes, estomac vide) et externes (odorat, vue), l’hypothalamus latéral transmet des signaux de « faim » au corps. De même, lorsque notre estomac est plein, un signal « Satiate » est transmis par l’hypothalamus ventromédian. Ce signal commande au cerveau de réduire le désir de manger, c’est-à-dire l’appétit.

Des découvertes récentes confirment que les cannabinoïdes endogènes (CE) et le système endocannabinoïde font partie intégrante de la régulation de la faim, de l’apport alimentaire et du métabolisme énergétique. Une revue récemment publiée a conclu que les CE se lient aux récepteurs CB1 dans l’hypothalamus de notre cerveau et modulent la prise alimentaire et l’homéostasie métabolique.

Peu d’études ont également indiqué que les antagonistes pharmacologiques des récepteurs cannabinoïdes pourraient contrôler l’appétit et améliorer la perte de poids. Régis par ces faits, les experts ont conclu que le CBD (un faible antagoniste du CB1 et un agoniste partiel du CB2) pourrait aider à réguler à la baisse l’appétit et à favoriser la perte de poids. Cependant, cette spéculation est discutable car les données dérivées de la recherche ont montré des résultats variables. Regardons les preuves pour mieux comprendre.

Les bonbons gélifiés au CBD peuvent-ils stimuler votre appétit ?

Les bonbons au CBD sont riches en phytocannabinoïdes. Nous observons que ces cannabinoïdes dérivés de plantes peuvent bloquer la fonction des récepteurs CB1. Lorsque les cannabinoïdes se lient aux récepteurs, ils stimulent notre métabolisme et réduisent le désir de manger. Ainsi, il peut aider à contrôler l’obésité et à perdre du poids. Le CBD fonctionne également comme un agoniste des récepteurs CB2 qui produisent des signaux capables de modifier indirectement l’appétit via des changements dans l’activité du système digestif.

Les bonbons gélifiés au CBD peuvent-ils affecter votre appétit ?

Bien que certaines études animales indiquent que le CBD peut réduire l’appétit, peu d’informations sont disponibles concernant le rôle du CBD chez les sujets humains. Deux cent quatorze patients épileptiques et résistants aux traitements conventionnels ont participé à un essai ouvert. Ils ont été administrés avec du CBD comme forme de thérapie alternative. Le résultat a montré que 32 sujets avaient développé une diminution de l’appétit comme effet secondaire.

Dans une revue, des experts ont comparé les données recueillies à partir d’une étude épidémiologique pour estimer la prévalence de l’obésité chez les personnes consommant régulièrement du cannabis. Ils ont constaté que la prévalence de l’obésité est de 17,2 % chez les personnes qui consomment du cannabis au moins trois jours par semaine. En comparaison, une prévalence d’obésité d’environ 25 % a été observée dans le groupe n’ayant déclaré aucune consommation de cannabis au cours des 12 derniers mois.

Les experts ont laissé entendre que, comme le cannabis contient une concentration considérable de CBD, le CBD peut être associé à une perte de poids. Cependant, le mécanisme de son action n’est pas clair.

La théorie alternative

Contrairement aux rapports qui suggèrent que le CBD peut diminuer l’appétit, quelques études démontrent également que le CBD peut intensifier le désir de manger. Une étude a été menée sur 23 enfants atteints du syndrome de Dravet (un type d’épilepsie). Tous ont pris 25 mg de CBD par kg de poids corporel pendant trois mois. Dans les résultats, le CBD a montré des effets mitigés sur l’appétit,

i) Augmentation de l’appétit et prise de poids chez quelques enfants.

ii) Les autres ont subi des effets exactement opposés, notamment une perte d’appétit et de poids.

Une étude a examiné 117 enfants qui ont reçu un traitement utilisant des suppléments de CBD pour l’épilepsie. Le rapport indiquait que les parents des enfants ont déclaré une réduction considérable des crises et d’autres symptômes épileptiques chez les enfants. Cependant, il est également apparu que 30% des enfants ont ressenti une augmentation significative de leur appétit.

Résumer

Les experts disent que, contrairement au THC, les bonbons au CBD ne vous donnent pas la « fringale » même si ces deux composés sont extraits de la même plante. Cependant, le CBD peut affecter votre comportement alimentaire différemment en influençant votre système nerveux central. Le changement d’appétit causé par le CBD est considéré comme un effet secondaire pouvant survenir lors de l’utilisation du CBD à des fins thérapeutiques. Les experts reconnaissent cette propriété du CBD comme un moyen de contrôler l’obésité et de perdre du poids. Mais, quelques études produisent des résultats contradictoires. D’autres études sont nécessaires pour arriver à une conclusion définitive.