Le WWF-Canada appelle à un accord de type « Paris » pour la nature lors de la COP15 de la CDB

Le WWF-Canada appelle à un accord de type « Paris » pour la nature lors de la COP15 de la CDB

Des experts disponibles pour commenter sur le terrain à Montréal lors de la conférence de l’ONU sur la biodiversité

/EIN News/ — Montréal, 05 déc. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — La perte de biodiversité s’accélère. Le changement climatique s’aggrave. Inverser la perte de nature peut résoudre les deux, mais seulement si nous le faisons à temps. Alors que la nature décline actuellement à un rythme sans précédent, le WWF-Canada exhorte le gouvernement du Canada à faire preuve de leadership lors de la conférence COP15 des Nations Unies sur la biodiversité à Montréal (7-19 décembre). Le monde doit négocier un accord ambitieux, exécutoire et fondé sur les droits des peuples autochtones pour la protection de la nature, à égalité avec l’accord de Paris sur le climat. Cela signifie un engagement mondial pour stopper et inverser la perte de biodiversité que toutes les nations acceptent. Et c’est notre chance unique de le faire.

Le WWF assistera aux négociations, et nous aurons des experts canadiens et internationaux présents, qui conseilleront les négociations, participeront à des panels et partageront des analyses et des réactions chaque jour. Les médias peuvent demander des entrevues ou s’inscrire pour des mises à jour quotidiennes via [email protected]

« Nous avons un besoin urgent d’un accord mondial pour inverser la perte de biodiversité, et c’est quelque chose que nous n’avons tout simplement pas encore. En effet, aucun des objectifs fixés pour la biodiversité en 2020 n’a été atteint. C’est pourquoi cette réunion est cruciale — nous devons fixer des objectifs solides pour 2030 et veiller à ce que les politiques nationales nous permettent de les atteindre de manière juste et équitable », a déclaré Megan Leslie, présidente et chef de la direction du WWF-Canada.

« C’est un moment passionnant et important pour le Canada d’accueillir la COP15. Nous avons 20 % de l’eau douce du monde, le plus long littoral du monde, de vastes étendues de forêt boréale, la deuxième plus grande réserve de carbone dans nos plantes et nos sols, et un large éventail d’écosystèmes importants qui abritent une faune abondante. Nous avons une responsabilité mondiale importante envers la nature et nous devons démontrer notre engagement à stopper et à inverser la perte de biodiversité et le faire d’une manière qui contribue également à lutter contre les changements climatiques », a déclaré Mary MacDonald, agente de conservation en chef du WWF-Canada.

Événements du WWF-Canada à la CBD COP15

Notez que nous pouvons organiser des entrevues avec des panélistes lors des événements suivants. Veuillez envoyer un courriel à [email protected]

WWF-Canada Breakfast Series (Hôtel Intercontinental, 360 Rue Saint-Antoine O, Montréal); 7h30–9h

9 décembre : Towards Marine Protection Across the Arctic : Insights from Indigenous Conservation Leaders (Inscrivez-vous ici) Modérateur : Paul Okalik, Arctic Lead Specialist, WWF-Canada Jimmy Ullikatalik, Manager, Spence Bay Hunters and Trappers Association Barnie Aggark, Senior Executive Director of the Foxe Basin Kivalliq North Sapujiyiit Guardians of the Sea Society Gabe Canfield, coordonnateur de projet à la Yukon River Drainage Fisheries Association (YRDFA) 12 décembre : Restauration des écosystèmes pour lutter contre les changements climatiques : faits saillants d’un nouveau fonds pour la nature et le climat (Inscrivez-vous ici) Modératrice : Megan Leslie , présidente et chef de la direction, WWF-Canada Elizabeth Hendriks, vice-présidente, Restauration et régénération, WWF-Canada Jason Storah, chef de la direction, Aviva Canada Jessica Hutchinson, directrice générale, Redd Fish Restoration Society Zita Botelho, directrice, Watersheds BC 14 décembre : Une approche fondée sur les droits autochtones devenir positif pour la biodiversité : points de vue des communautés autochtones. (Inscrivez-vous ici) Modérateur : James Snider, vice-président, Science, connaissances et innovation, WWF-Canada Steven Nitah, directeur général, Nature for Justice Stephanie Thorassie, directrice exécutive, Seal River Watershed Alliance Nadina Gardiner, Cumberland House Cree Nation Jimmy Ullikatalik, gestionnaire , Spence Bay Hunters and Trappers Association Vern Cheechoo, directeur des terres et des ressources, Mushkegowuk Council

15 décembre (Pavillon Nature Positive ; dans les négociations). 16 h 30 à 17 h 30 : Faire progresser les solutions au carrefour de la biodiversité, du carbone et des droits autochtones (Inscrivez-vous ici)

Tyson Atleo, directeur du programme Solutions climatiques naturelles, Nature United Ronnie Drever, scientifique principal en conservation, Nature United James Snider, vice-président – ​​Science, connaissances et innovation, WWF-Canada Doug Neasloss, conseiller en chef et directeur de l’intendance des ressources du Kitasoo/Xai’xais Première Nation Vern Cheechoo, = directeur des terres et des ressources, Mushkegowuk Council Stephanie Thorassie, directrice exécutive, Seal River Watershed Initiative

Le WWF considère les ingrédients essentiels ci-dessous dans un cadre mondial ambitieux pour la biodiversité :

Un plan exécutoire pour stopper et inverser la perte de biodiversité mondiale d’ici 2030 qui permet la participation de tous les secteurs de la société. Un objectif de conserver 30 % des terres et des eaux de la planète d’ici 2030 grâce à une approche fondée sur les droits qui reflète les priorités et les connaissances autochtones. Un objectif de restauration des écosystèmes dégradés. Une stratégie globale de mobilisation des ressources pour financer la mise en œuvre du cadre. Un mécanisme de mise en œuvre solide qui comprend des examens réguliers, des indicateurs convenus pour mesurer les progrès et une ambition qui augmente avec le temps, à l’instar de l’accord des Nations Unies sur le climat. Reconnaissance que des écosystèmes sains sont un allié dans la lutte contre le changement climatique en stockant et en éliminant le carbone de l’atmosphère.

Le document sur les attentes du WWF International pour la COP15 est disponible ici.

Des experts de WWF-Canada sont disponibles pour des entrevues sur une gamme de sujets, tels que l’état des négociations à la COP15; les derniers chiffres sur l’état de la faune au Canada et dans le monde; des solutions climatiques basées sur la nature ; l’importance de respecter la gouvernance autochtone pour la conservation dirigée par les Autochtones; des exemples d’efforts et de réussites en matière de conservation au Canada; et les avantages de lutter simultanément contre les crises climatique et de la biodiversité.

Pour plus d’informations, contactez:

À propos de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB) COP15

Initialement signée par 150 chefs de gouvernement lors du Sommet de la Terre de Rio en 1992, la Convention sur la diversité biologique est dédiée à la promotion du développement durable. Il y a maintenant 196 Parties à la CDB, qui a une vision 2050 pour réaliser un monde qui « vit en harmonie avec la nature ». Du 3 au 5 décembre, un groupe de travail à composition non limitée-5 se réunira avec des négociateurs clés avant la 15e Conférence des Parties (COP15) du 7 au 19 décembre, tous deux à Montréal, au Canada. Plus de 10 000 personnes sont attendues à la conférence.

À propos du WWF-Canada

Le WWF-Canada s’engage à prendre des mesures de conservation équitables et efficaces qui restaurent la nature, inversent la perte d’espèces sauvages et luttent contre les changements climatiques. Nous nous appuyons sur des analyses scientifiques et des conseils autochtones pour nous assurer que tous nos efforts sont liés à un seul objectif : un avenir où la faune, la nature et les gens prospèrent. Pour plus d’informations, visitez www.wwf.ca.

WWF-Canada [email protected]

Vous venez de lire :

Nouvelles fournies par

05 décembre 2022, 18h05 GMT


La priorité d’EIN Presswire est la transparence des sources. Nous n’autorisons pas les clients opaques et nos éditeurs essaient de faire attention à ne pas éliminer les contenus faux et trompeurs. En tant qu’utilisateur, si vous voyez quelque chose que nous avons manqué, veuillez le porter à notre attention. Votre aide est la bienvenue. EIN Presswire, Everyone’s Internet News Presswire™, tente de définir certaines des limites qui sont raisonnables dans le monde d’aujourd’hui. Veuillez consulter nos directives éditoriales pour plus d’informations.

Soumettez votre communiqué de presse