Le magasin Menomonee Falls CBD aurait vendu des produits contenant des niveaux illégaux de THC

Le magasin Menomonee Falls CBD aurait vendu des produits contenant des niveaux illégaux de THC

Un magasin de CBD à Menomonee Falls a été perquisitionné et trois personnes ont été arrêtées après que deux jeunes enfants aient eu une surdose non mortelle après avoir ingéré involontairement un produit lié au CBD qu’un parent a acheté au magasin.

L’enquête sur l’incident de surdose a conduit les forces de l’ordre à exécuter un mandat de perquisition le 30 mars à Superstar Buds, N88-W16733 Main St., selon le communiqué de presse du département du shérif du comté de Waukesha.

Dans l’enquête menant au raid, les autorités ont obtenu des preuves que l’entreprise vendait des produits contenant des niveaux interdits de delta-9 tétrahydrocannabinol ou delta-9-THC, selon le communiqué de presse.

Le département du shérif a déclaré dans le communiqué de presse que la loi de l’État autorise la vente de produits liés au CBD uniquement si les niveaux de delta-9-THC ne dépassent pas 3%. Plusieurs des produits obtenus dans le magasin au cours de cette enquête avaient des niveaux de delta-9-THC supérieurs à 20%.

Les trois personnes ont été arrêtées après l’exécution du mandat de perquisition et le procureur du district de Waukesha se prononcera sur les charges, selon le communiqué de presse.

Chris Syrrakos, propriétaire de Superstar Buds, a ouvert une page GoFundMe le 2 avril pour collecter des fonds pour les frais juridiques et les coûts associés à la réouverture du magasin. Sur la page, il déclare qu’il pense que les produits vendus étaient légaux dans le cadre du programme de chanvre du Wisconsin.

« Ils (les agents des forces de l’ordre) ont illégalement saccagé notre magasin et détruit intentionnellement cette plante sacrée, (abus de plantes) et saisi plus de 100 000 dollars de produits et d’argent liquide, ils essaient également de facturer au propriétaire et à l’employé chacun cinq crimes de fabrication et de vente. et la distribution de THC », a-t-il écrit sur la page.

«Nous exigeons le changement et la justice, nous nous conformons aux règles du programme depuis 2018, nous sommes innocents, nous sommes protégés par le programme du chanvre et exigeons justice, c’est une attaque contre l’industrie», a-t-il écrit.

L’objectif de collecte de fonds est de 100 000 $ et 100 $ ont été amassés jusqu’à présent.

L’enquête est en cours, selon le communiqué de presse.

Cathy Kozlowicz peut être contactée au 262-361-9132 ou cathy.kozlowicz@jrn.com. Suivez-la sur Twitter à @kozlowicz_cathy.

Nos abonnés rendent ce reporting possible. Veuillez envisager de soutenir le journalisme local en vous abonnant au Journal Sentinel sur jsonline.com/deal.