Lancement de la première société de CBD appartenant à des Amérindiens dans le Wisconsin

Lancement de la première société de CBD appartenant à des Amérindiens dans le Wisconsin

jouer

Rencontrez notre Report for America Journalistes

Des dons à Report for America sont nécessaires pour financer le journalisme dans les communautés mal desservies.

Personnel de la Gazette de presse de Green Bay

CAMBRIDGE – Rob Pero n’a jamais été un grand buveur d’alcool.

Il ne s’en sort pas bien, donc le cannabis naturel a toujours été son choix.

Et lorsque le Wisconsin a lancé un programme pilote de production de chanvre dans le cadre du Farm Bill 2018, Pero a sauté sur l’occasion d’une nouvelle entreprise.

«Nous et un autre couple avons fait une petite croissance juste pour nous salir les mains (cette première année)», a-t-il déclaré. «Cela nous a inspirés à faire quelque chose de plus grand. … Les temps ont changé. Les choses sont un peu plus progressives. »

Cette année, à une date importante pour les amateurs de cannabis, le 20 avril, Pero et ses partenaires ont lancé Canndingenous à Cambridge, juste à l’est de Madison, en tant que première société indépendante amérindienne de cannabidiol, ou CBD, dans le Wisconsin.

Pero est un citoyen de la tribu Ojibwe de Bad River dans le nord du Wisconsin et il incorpore une partie de la vision du monde Ojibwe dans la façon dont il dirige son entreprise.

Il n’a pas grandi dans la réserve et son père ojibwé est mort quand il était bébé. La mère de Pero s’est remariée avec un militaire, et Pero a passé une grande partie de son enfance dans différentes parties du monde en tant que «morveux militaire».

Il ne voyait la famille Pero qu’environ deux fois par an pour des rassemblements.

C’est la grand-mère de Pero qui l’a gardé connecté à sa culture et l’a aidé à s’inscrire en tant que citoyen de la tribu et c’est plus tard dans la vie, car Pero avait ses propres enfants qu’il a voulu leur parler de leur héritage.

«Je suis fier de mon héritage», a-t-il déclaré.

Dans son parcours pour découvrir d’où il venait, Pero a passé du temps avec les aînés de la tribu à apprendre la philosophie de son peuple, et l’un des principaux points à retenir dans son entreprise est de tout faire dans la vie «dans le bon sens», que ce soit se brosser les dents, organiser une réunion ou passer du temps de qualité avec vos enfants et écouter ce qu’ils ont à dire.

«C’est un mantra simple qui peut s’appliquer à tous les aspects de la vie», a déclaré Pero.

Pour bien gérer son entreprise, il faut embaucher des travailleurs autochtones et partager avec les autres comment il a réussi, afin qu’ils puissent démarrer leur entreprise.

Pero a emprunté une voie utile qu’il encourage les autres à faire également par l’intermédiaire de la Chambre de commerce amérindienne du Wisconsin.

Après avoir élaboré un plan d’affaires, la chambre et sa First American Capital Corporation ont pu fournir le capital de financement de la start-up de Pero.

Le programme aide à fournir aux entrepreneurs minoritaires ce dont ils ont besoin pour démarrer des entreprises prospères dans le Wisconsin.

Pero pense que le CBD peut également avoir un impact positif sur le monde, tant qu’il est cultivé de manière biologique et naturel, comme le sien est ici dans le Wisconsin.

«Il y a certainement une stigmatisation», a-t-il déclaré. «Mais c’est une excellente solution holistique pour de nombreuses personnes, elle est thérapeutique, peut conduire à un meilleur sommeil et à s’éloigner des aspects pharmaceutiques.»

L’année dernière, Canndigenous a produit 10000 livres de chanvre sur 12 acres de ferme, qui ont été transformés en huiles et farines de CBD à utiliser localement ou pour la cuisson ou le fumage.

Le cannabidiol ne contient pas assez de THC pour avoir des effets psychoactifs, mais peut aider à calmer, disent les experts.

Plus tôt cette année, le gouverneur Tony Evers a proposé de légaliser le cannabis récréatif qui contient beaucoup plus de THC, comme l’ont fait les États voisins.

Pero a déclaré qu’il ne savait pas si et quand cela se produirait, mais pense que des entreprises comme la sienne sont bien placées pour se développer si le cannabis récréatif contenant du THC devient légal dans le Wisconsin.

«Politiquement, c’est toujours une bataille difficile dans le Wisconsin», a-t-il déclaré. «Mais il est important que les entreprises locales puissent entrer.»

Ce samedi, Pero – avec Canndingenous et ses partenaires – accueillera un marché CBD en plein air avec de la musique live, des plats et boissons infusés au CBD et de l’art. Il se tiendra à l’oasis de Kroghville, N5942 County Road O, à Waterloo.

Frank Vaisvilas est un membre du corps de Report For America basé à la Green Bay Press-Gazette et qui couvre les problèmes des Amérindiens dans le Wisconsin. On peut le joindre au 920-228-0437 ou à fvaisvilas@gannett.com, ou sur Twitter à @vaisvilas_frank. Veuillez envisager de soutenir le journalisme qui informe notre démocratie avec un don déductible d’impôt à cet effort de reportage sur GreenBayPressGazette.com/RFA.