Canopy Growth et Martha Stewart CBD Brand poursuivis en justice par le producteur de produits comestibles de l’Oregon pour violation du droit d’auteur – Canopy Gwth (NASDAQ:CGC), Remy Cointreau (OTC:REMYY)

Canopy Growth Corp. WEED CGC et Martha Stewart Living Omnimedia – basés à New York et appartenant à Marquee Brands – sont poursuivis par Northwest Natural Goods pour une violation du droit d’auteur et de la présentation commerciale, a rapporté Marijuana Business Daily.

Déposée par Perkins Coie au nom de Northwest Natural Goods plus tôt ce mois-ci, la plainte accusait les défendeurs d’avoir lancé une gamme de produits CBD avec un emballage presque identique à celui de Wyld’s.

La plainte

La plainte de la société de produits comestibles au cannabis basée à Portland derrière la marque «Wyld» allègue que Northwest Natural Goods et Canopy Rivers, une ancienne filiale d’investissement stratégique du géant canadien du cannabis, ont collaboré à la gamme de produits Wyld CBD pendant plusieurs mois en 2019, tel que rapporté pour la première fois par Law360.

Pendant ce temps, Northwest Natural Goods aurait fourni à Canopy Rivers un plan d’affaires Wyld CBD, qui comprenait une « habillage commercial » et des matériaux protégés par le droit d’auteur pour les gommes CBD à la mûre, au citron et à la framboise de la marque.

« Avant de distribuer les produits Martha Stewart CBD, les accusés connaissaient l’habillage commercial de Wyld et, sur la base d’informations et de convictions, ont intentionnellement copié cet habillage commercial pour échanger la bonne volonté et la réputation de Wyld », indique la plainte.

Stewart a occupé un poste de conseiller chez Canopy en février 2019 dans le cadre de la collaboration entre la société de cannabis et Sequential Brands Group, Inc. SQBG.

En septembre 2020, le partenariat a abouti à une nouvelle gamme de suppléments de bien-être dérivés du chanvre.

Au cours des années suivantes, la collaboration entre Canopy et la « Domestic Diva » a donné lieu à une myriade de nouveaux produits, dont Martha Stewart CBD Wellness Gummies Sampler, une nouvelle gamme de CBD pour les produits pour animaux de compagnie et la dernière gomme bien-être en édition limitée, Pumpkin Spice, pour n’en nommer que quelques-uns.

Pendant ce temps, la plainte a également noté que dans certains points de vente, les produits Wyld et les bonbons gélifiés Martha Stewart CBD sont placés côte à côte sur les étagères, provoquant la confusion chez les consommateurs.

Northwest Natural Goods demande maintenant une indemnisation, « des dommages-intérêts compensatoires d’un montant à déterminer lors du procès, des honoraires d’avocat, des frais et des débours ».

Les accusations de Cointreau

Dans un numéro connexe plus tôt cette année, Remy Cointreau REMYY a mis fin à une action en justice intentée par le fabricant d’alcool français contre Canopy, l’accusant de contrefaçon présumée de marque sur sa marque d’eau pétillante infusée au CBD baptisée Quatreau, selon un dossier judiciaire de New York.

Initialement, Cointreau a affirmé que Canopy utilisait Quatreau « afin de capitaliser injustement sur la notoriété et la réputation de la marque Cointreau », et que « (les) actions délibérées des défendeurs ne confondront pas seulement les consommateurs quant à leur affiliation avec les plaignants et la marque Cointreau mais brouillera l’association exclusive dont jouit le demandeur entre Cointreau et une source unique de liqueurs d’orange. »

Action sur les prix de la CGC

Les actions de Canopy s’échangeaient en baisse de 4,9419 % à 3,29 $ par action au moment de la rédaction de cet article vendredi matin.

Photo : Benzinga Edit, Source : Shutterstock