5 conseils utiles pour réhydrater vos bourgeons de cannabis

Pour une expérience optimale, les fleurs de cannabis doivent avoir un certain niveau d’humidité car cela affecte la puissance, l’arôme, la saveur et la santé générale des bourgeons. Lorsque les bourgeons deviennent trop humides, ils développent de la moisissure, ce qui peut être dangereux pour la santé.

En revanche, s’il est trop sec, il manquera de puissance et de saveur et brûlera trop rapidement. Les consommateurs doivent conserver un taux d’humidité idéal pour éviter ces problèmes et donner à leurs bourgeons la saveur et les effets qu’ils souhaitent.

Parfois, même si vous faites tout ce qu’il faut pour maintenir un taux d’humidité correct, vous pouvez vous retrouver avec du cannabis sec. Dans ce cas, essayez quelques bonnes méthodes pour réhydrater votre cachette.

Lisez la suite pour connaître certaines de ces méthodes qui pourraient vous aider.

Prévenir la sécheresse du cannabis

Si vous voulez éviter que votre cachette ne devienne sèche, vous devez fournir des conditions adéquates. Par exemple, si vous préférez avoir du cannabis frais et savoureux, investissez dans les meilleures boîtes à herbe pour protéger vos têtes de l’humidité, de l’air et du soleil.

Les récipients hermétiques tels que ces boîtes de conservation protégeront vos têtes des rayons UV nocifs et de l’oxygène. En outre, ils régulent l’humidité, ce qui garantit la fraîcheur et la longévité de vos têtes.

Gardez à l’esprit que la lumière du soleil et l’oxygène sont nécessaires à la croissance du cannabis, mais qu’ils sont nocifs pour le stockage de vos têtes. Une fois que votre stock est séché, séché et emballé, vous devez limiter son exposition aux éléments car ils peuvent endommager vos têtes.

Si vous êtes un fumeur invétéré et que vous voulez éviter d’endommager votre stock, assurez-vous d’utiliser les meilleures méthodes de stockage de votre herbe.

Comment réhydrater du cannabis sec

Bien qu’un stockage adéquat soit essentiel pour obtenir des bourgeons frais et puissants, il se peut que vous en trouviez quelques-uns qui se soient desséchés s’ils ont été conservés trop longtemps en dehors de leur boîte de stockage, ou dans un sac en plastique dans votre tiroir.

Heureusement, il existe d’excellentes méthodes de bricolage que vous pouvez essayer pour réhydrater vos têtes séchées et profiter de leur saveur.

Méthode de l’écorce de fruit

La méthode de la peau d’agrume est l’une des techniques de bricolage les plus courantes pour réhydrater les bourgeons de cannabis. Coupez une bande de la peau d’un citron, d’une orange ou d’un autre agrume frais et placez-la dans votre bocal en verre en le fermant hermétiquement.

Les pelures d’agrumes sont humides et font généralement le meilleur travail pour transformer la bonne quantité d’humidité dans votre cachette.

Ils peuvent aussi transférer une partie de leur arôme et de leur saveur à votre weed, mais selon votre variété, cela peut être une bonne chose. Vous pouvez également faire cela avec la pomme, la banane, la poire, le kiwi, la cerise, le raisin, etc.

Veillez à retirer la pelure après quelques heures. Si vous la laissez plus longtemps, vous risquez d’introduire des moisissures dans votre cannabis.

Méthode de vapeur chaude pour réhydrater le cannabis

Si vous recherchez une solution rapide, la méthode de la vapeur chaude pourrait être parfaite pour vous. Cependant, gardez à l’esprit que vous courez le risque de cuire votre réserve ou de la rendre trop molle pour être fumée.

Cette méthode est très simple : il suffit de prendre une grande casserole, de la remplir d’eau et de la porter à ébullition. Une fois l’eau bouillante, vous pouvez retirer la casserole du feu et la placer sur une surface sûre.

Couvrez-la avec un tissu, et assurez-vous de ne pas vous brûler. Placez votre réserve sur le tissu, et laissez l’évaporation faire le travail.

Tournez les buds régulièrement pour que la vapeur puisse être distribuée de manière uniforme. Après 30 minutes, vos buds devraient être prêts à être utilisés.

Packs d’humidité

Lorsque vous conservez votre réserve dans des boîtes à cannabis fantaisie, vous pouvez également envisager d’investir dans des packs d’humidité pour contrôler l’humidité relative et ne pas vous inquiéter qu’un excès d’humidité ou de sécheresse affecte votre cannabis.

N’oubliez pas que l’humidité relative pour le cannabis est de 55%-62%. Maintenez et rétablissez l’humidité relative en achetant des sachets d’humidité autorégulants et jetables. L’extérieur des sachets permet à l’humidité qu’ils contiennent de s’écouler dans l’air ambiant.

De cette façon, votre cannabis sec absorbera l’humidité et se réhydratera.

Réhydrater avec du pain humide

C’est l’une des façons les plus simples de réhydrater votre réserve. Il suffit d’humidifier un morceau de pain, mais assurez-vous de ne pas le tremper.

Placez le pain et les buds secs dans un récipient hermétique pendant 1 à 2 heures pour permettre à l’humidité de se répartir. Vérifiez et répétez le processus si nécessaire.

Lorsque vos bourgeons sont suffisamment réhydratés, retirez le pain et refermez le couvercle. N’oubliez pas de le conserver dans un endroit frais et sombre, à l’abri de la lumière du soleil.

Pensées finales

Ces méthodes sont d’excellentes solutions pour la réhydratation rapide de votre cannabis. Cependant, ce ne sont pas des solutions à long terme car plus vous réhydratez vos têtes, plus elles sont susceptibles de moisir.

De plus, assurez-vous de nettoyer vos contenants entre chaque tentative d’hydratation. Investissez dans des boîtes de stockage de l’herbe ou des bocaux en verre pour protéger vos têtes et profiter plus longtemps de l’herbe fraîche et savoureuse.